Ode à l’huître

Elle est mon mets préféré,

Je l’aime charnue, colorée,

Elevée près Noirmoutier,

Ornée d’un citron pressé.

J’abhorre les faux amateurs,

Qui l’adore en pleine chaleur,

Echalotes à toute vapeur,

Glace pilée, ah, quelle horreur.

Savez-vous comment l’ouvrir ?

Soyez prêts à en périr !

On dit qu’elle ne peut souffrir,

Quoi qu’elle finisse en martyr.

Préférez Bezons, Spéciales,

Beurr’ salé en guise de Graal,

Vérifiez leur état vital,

Au risque de vous porter pâle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s