Ode au petit-déjeuner

C’est un matin, particulier,
Il est chafouin puis enjoué.
[Ode au petit-déjeuner]

Paupières collantes, réveil chagrin,
Gorge souffrante, craignant la faim,
Vessie pressante, haleine de chien,
Je te hais tant, affreux matin.

Six heures cinquante, puis sept heures sonnent,
Snooze entêtant de mon smartphone,
Est-ce une carence de magnésium,
Ou l’excédent de vodka-pomme ?

Le temps pressant, je quitte mon lit,
Je prends les transports pour Paris,
Me rends prudent, à l’entreprise,
J’angoisse d’avance, je sens l’anis,

Je croise Florence, j’entends Fanny,
« Nouvelle Fragrance ? Prends un réglisse ! »
On me présente un jus de fruits,
Un thé tendance, venue d’Asie,

Mini-Croissant, Mini-Brownie,
Café brûlant, corbeille de fruits,
Un amas dense de viennoiseries !
Voyez ma panse, comme elle grandit !

Car jour de chance, c’est séminaire,
Collègue Florence, tu as eu le flair,
De prendre commande chez MyTraiteur,
Pti Déj gourmand fait mon bonheur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s